Accueil > Ressources > Glossaire

Glossaire

Assemblage

Encore appelé élément combustible.

Il s’agit d’une structure métallique composée d’un certain nombre de crayons dans lesquels sont empilées les pastilles frittées d’uranium enrichi.

Les assemblages placés dans la cuve constituent le cœur du réacteur.

Centrifugation

Procédé de séparation qui consiste à soumettre à une force centrifuge des composants d'un mélange en fonction de leur différence de densité. 

Combustible MOX

Un combustible nucléaire à base d'oxyde mixte d'uranium et de plutonium obtenus lors des opérations de retraitement. 

Combustible nucléaire

Matière à base d'uranium ou d'un mélange d'uranium et de plutonium qui sert à fabriquer les assemblages qui forment le coeur du réacteur nucléaire. 

Conditionnement des déchets radioactifs

Ensemble des opérations qui consiste à immobiliser les déchets radioactifs au sein d'une matrice convenant soit à leur transport, soit à leur entreposage, soit à leur stockage.

Conteneur

Récipient fermé, destiné au transport, et/ou à l’entreposage, et/ou au stockage de matières radioactives.

Conversion

Les opérations de conversion consistent à transformer le yellow cake en hexafluorure d’uranium tout en lui donnant la pureté indispensable à la fabrication du combustible nucléaire.

En savoir plus (renvoi vers la page conversion)

Crayons de combustible

Longs tubes étanches dans lesquels sont empilées des pastilles d’uranium enrichi. Ils forment les assemblages de combustible.

Cycle du combustible nucléaire

Il comprend trois grandes étapes :

  • l’approvisionnement en matières premières jusqu’à la fabrication du combustible nucléaire, soit l'amont
  • son utilisation dans la cuve du réacteur
  • la gestion du combustible usé, des matières fissiles irradiées, soit l'aval.

Le cycle du combustible nucléaire est dit fermé s'il comprend le retraitement des assemblages de combustible usé et le recyclage des matières fissiles récupérées grâce au retraitement. 

S'il n'y a pas de retraitement, on parle alors de cycle ouvert

Déchets radioactifs

Substances radioactives pour lesquelles aucune utlisation ultérieure n'est prévue ou envisagée. 

Trois catégories bien déterminées :

  • déchets de catégorie A : ont une courte demi-vie et sont de faible et moyenne activités;
  • déchets de catégorie B : ont une longue demi-vie et sont de faible et moyenne activités;
  • déchets de catégorie C : ont une longue demi-vie et sont de haute activité.

Démantèlement

Ensemble des opérations techniques et réglementaires qui suivent la mise à l'arrêt définitif d'une installation nucléaire. Le démantèlement inclut le démontage physique et la décontamination de tous les appareils et équipements, et la gestion des déchets radioactifs associés. 

Demi-vie

ou période d’activité radioactive

C’est le temps nécessaire pour que la moitié des isotopes radioactifs, initialement présents dans un radioélément, disparaisse naturellement.

Enrichissement

Procédé par lequel on augmente la teneur en isotopes fissiles d’un élément. A l'état naturel, l'uranium ne contient que 0,7% d'U235 fissile. Pour le rendre utilisable dans un réacteur à eau sous pression comme à Doel et à tihange, cette proportion est portée grâce à l'enrichissement à des valeurs se situant entre 3 et 5%.

 

Entreposage

Il s’agit d’une étape intermédiaire dans le processus de gestion des déchets nucléaires. Il consiste à placer, à titre temporaire, les déchets conditionnés dans une installation spécialement aménagée qui va assurer, pendant une période donnée, leur isolement de l’homme et de l’environnement. L’entreposage est par nature provisoire.

Frittage

Opération de cuisson à très haute température des pastilles d'uranium compacté pour les amener à une composition proche de la céramique. 

Gaine de combustible

Enveloppe métallique étanche en zircalloy (alliage à base de zirconium) en forme de crayon qui entoure les pastilles d'uranium et les isole du fluide caloporteur. la gaine est une des nombreuses barrières de sûreté

HADES

High Activity Disposal Experimental Site

Hades est un laboratoire de recherche souterrain exploité par EURIDICE à Mol. Il étudie principalement la faisabilité d'un stockage de déchets radioactifs en couches géologiques profondes, ici l'argile. 

Hexafluorure d'uranium

Avant d'être enrichi, l'uranium sous forme de yellow cake est d'abord converti en un gaz appelé hexafluorure d'uranium UF6.

Lb = Livre

Unité de masse valant exactement 0,453… kilogramme. Est utilisée au États-Unis, au Royaume Uni et au Canada.

Lixiviation in situ

Ou ISL (In Situ Leaching), procédé qui vise à dissoudre des métaux (cuivre, uranium, …) faciles à mettre en solution directement dans le gisement.

Matrice de conditionnement

Matériau assurant l'enrobage ou le blocage des déchets radioactifs. 

Mix énergétique

Désigne la répartition des différentes sources d’énergie primaire  utilisées pour couvrir la consommation énergétique d’un pays ou d'une entreprise par exemple.

MOX

Pour mixed oxydes.

Combustible nucléaire à base d’un mélange d’oxydes d’uranium et de plutonium issu du retraitement.

Période radioactive

Encore appelée demi-vie ; temps nécessaire pour que la quantité d'atomes d'un élément radioactif se soit désintégrée de moitié. Aucune action physique extérieure n'est capable de modifier la période d'un radioélément, sauf une transmutation (transformation d'un radioélément en un autre). 

Plutonium (Pu)

Elément métallique lourd artificiel et radioactif. Le plutonium 239, isotope fissile, est produit dans les réacteurs nucléaires par l’irradiation d’un noyau d’uranium 238.

PRACLAY

L’expérience PRACLAY est menée dans le laboratoire souterrain de Mol. Elle étudie l’influence que pourrait avoir la chaleur dégagée par des déchets radioactifs sur les propriétés de l’argile de Boom.

Protection biologique

Dispositif ou matériau permettant de limiter l'exposition des personnes aux rayonnements ionisants. L'eau des piscines de désactivation par exemple est une excellente protection biologique. 

Récupérabilité

Par récupérabilité, on entend la faculté de pouvoir récupérer des colis de déchets après leur mise en stockage définitif. 

Recyclage

Le retraitement du combustible usé permet de récupérer près de 96% de matières premières qui peuvent à nouveau être utilisées dans le cœur des réacteurs.

Retraitement

Opération au cours de laquelle on va séparer les matières recyclables des déchets radioactifs ultimes.

Réversibilité

Prévoir la réversibilité du stockage, c'est laisser la possibilité, pendant une période définie, de réévaluer les choix définis antérieurement et de faire évoluer les solutions de gestion. 

Stockage de déchets radioactifs

Opération qui consiste à placer des substances radioactives dans une installation (en surface ou souterraine) spécialement aménagée pour les conserver de façon définitive sur de très longues périodes. 

Ultracentrifugation

Procédé d’enrichissement qui consiste à faire tourner à grande vitesse un mélange gazeux d’isotopes, afin d’utiliser la force centrifuge pour modifier la composition du mélange.

UTS

Pour unité de travail de séparation. C’est une unité qui est, notamment, utilisée dans les contrats d’enrichissement. Elle permet aussi de déterminer la production d'une usine d'enrichissement. 

Vitrification

C’est une opération qui consiste à immobiliser dans une matrice de verre, des solutions concentrées de produits hautement radioactifs.

Yellow cake

« gâteau jaune » est un concentré d’uranium sous la forme d'U3O8 (octaoxyde de triuranium).

Zircaloy-4

Alliage utilisé pour la fabrication des assemblages de combustible composé de plus de 98% de zirconium. Les autres composants sont l'étain, le chrome et le hafnium. 

Zirconium

Métal très résistant à la corrosion à haute température. Il est utilisé sous forme d'alliage pour fabriquer les assemblages de combustible nucléaire.